En janvier, abordez le mois sans alcool avec vos patients.

 dry january et parlez-en à vos patients

Dopamine formation aborde ce mois-ci le “dry january“, profitez-en et parlez-en à vos patients.

Le défi zéro alcool du mois de janvier a été lancée en 2013 par l’organisation Alcohol Change UK. Le challenge s’est petit à petit internationalisé, jusqu’à atteindre des millions de personnes à travers le monde.

La règle du mois sans alcool est simple : Ne pas boire d’alcool à partir du lever le 1er janvier et jusqu’à la fin du mois.

Les bénéfices de cette pause dans la consommation d’alcool sont nombreux :

  • une meilleure santé ;
  • une perte de poids ;
  • un sommeil amélioré ;
  • une économie d’argent ;
  • une peau fraiche et plus belle ;
  • un sentiment de victoire et de fierté 

Participez à votre manière, aidez à faire passer le message de “dry january” et parlez-en à vos patients !

Soyez au cœur du défi et prévenez vos patients ! N’oublions pas que la consommation d’alcool, même occasionnelle influence le développement de nombreuses pathologies : cancersmaladies cardiovasculaires et digestives, maladies du système nerveux et troubles psychiques, encéphalopathies, carences vitaminiques, crises d’épilepsie, neuropathies …

L’alcool peut également être à l’origine de troubles moins graves comme la fatigue, une tension artérielle trop élevée, des troubles du sommeil, des problèmes de mémoire ou de concentration, etc. 

Rappelez-vous des différents tests disponibles pour évaluer l’éventuelle alcoolodépendance de vos patients :

Et si vous interveniez ce mois de janvier pour faire de la prévention auprès de vos jeunes patients ? Le binge drinking n’est pas sans conséquences. Vous pouvez aussi prévenir vos patientes enceintes : le syndrome d’alcoolisation fœtale, cela n’arrive pas qu’aux autres… Cela représente un réel risque pour leurs enfants. Ou bien protéger cette jeune étudiante qui sort tous les weekends avec ses amis. Elle prend le volant après n’avoir bu que quelques verres… Vous pourriez aussi diagnostiquer cette alcoolodépendance chez ce père de famille. Il ne se rend pas compte des conséquences qu’a sa consommations sur les siens et sur lui même…

A partir d’un défi plutôt sympa, moderne et fédérateur profitez en tant que professionnels de la santé de votre position dans la société pour prévenir vos patients et sauver des vies.

Pour aller plus loin, Dopamine formation vous propose ses formations en e-learning sur les addictions aux opioïdes et le sevrage tabagique, n’hésitez pas à vous inscrire, ou à contacter Dopamine formation pour plus d’informations.

Vous avez une question ? Nous vous rappelons !